Randonnée du dimanche 13 octobre 2013.

En ce dimanche d'automne nous est proposée une randonnée à thème sur les anciens sentiers d'exploitation de Pagny s/Moselle réhabilités par les Sonneurs de la Côte depuis 2002.

Notre guide est Monsieur Paul MONTAGNE, amateur et passionné de botanique, membre de l'association Floraine.DSC04561 bis

Nous voici partis à la découverte des baies, ces fruits charnus et sucrés de petite taille qui agrémentent les bords de chemins.

En cuisine, ce sont les « fruits rouges » ; pour les scientifiques la définition est précise : il s'agit d'un fruit charnu (pas un fruit sec) contenant plusieurs pépins ; mais nous ne nous intéresserons pas au melon ni même aux grains de raisin !

Beaucoup de ces baies sont comestibles mais certaines sont toxiques.

 

DSC04529 bis Le cornouiller sanguin

 Il doit son nom à la teinte rouge sang de ses feuilles à la fin de l'été.

 Les jeunes branches exposées au soleil prennent également cette teinte, qui est  due à la présence dans la plante d'un pigment. Les fleurs sont blanches.

Le fruit est toxique. Notre guide nous rappelle qu'autrefois les instituteurs en utilisaient le jus pour faire de l'encre.

 

 Cet arbre domine parfois dans les haies en sol calcaire.

 

 

DSC04523L'aubépine à un style

A un seul style : c'est à dire à un seul ovaire.

 C'est une espèce pionnière dont les baies rouges sont dispersées par les oiseaux.

Sa longévité peut dépasser 500 ans.

Le fruit, dont on peut faire un sirop, est comestible cru; il est riches en vitamine, son goût est farineux, ainsi que nous avons pu le constater.

 

 

 

DSC04527

                                                                      

Le troène sauvage

Cet arbre peut rester longtemps vert.

Le fruit est très toxique : même les oiseaux évitent d'en consommer, tant qu'ils trouvent d'autres baies à manger.

Les baies peuvent subsister sur l'arbre pendant tout l'hiver.

      


                                                               

DSC04541 Le cynorrhodon

 Cette baie est le faux fruit du rosier et de l'églantier ou rosier sauvage ; les fruits du rosier proprement dits sont les akènes situés à l'intérieur.

 Il est vulgairement appelé gratte cul car il fournit du poil à gratter.

 Son nom signifie rose de chien : en effet, la racine de l'églantier, dont la fleur est aussi appelée rose canine, est censée avoir des propriétés de lutte contre la rage.

C'est une baie riche en vitamine C.

 

 

Voici une recette de confiture de cynorrhodon :

1kg de purée de cynorrhodons - 1kg de sucre gélifiant - 30g de gingembre candi (en flacons)

Cuire les cynorrhodons, nettoyés et épépinés, avec un peu d'eau et les passer à travers un tamis. Cuire le sucre et l'eau en sirop en écumant de temps à autre. Ajouter les fruits et continuer la cuisson. Dès que la confiture gélifie, la verser dans des pots et fermer comme d'habitude.

 

DSC04549 bis

 Le prunellier

 Comme l'aubépine, il peut former une haie ou un taillis, qui devient inextricable en quelques années.

 Les drupes ou prunelles  sont âpres à déguster tant qu'elles n'ont pas subi les premières gelées.

 Ces baies peuvent être récoltées avec un peigne; on peut en faire un jus de fruit ou une liqueur.

 

 

 

DSC04562 bis

 

Le cornouiller mâle

C'est l'arbuste qui fleurit le premier au printemps, en belles fleurs jaunes.

Son bois est excellent ; il est employé pour faire des queues de billard ... quand un bois plus précieux n'est pas utilisé.

Son fruit, la cornouille, est mangeable cru, et même délicieux quand il est bien mûr (rouge foncé).

Nous avons pu déguster cette baie, ainsi qu'une confiture apportée par un participant.

 

 

 

DSC04569 La datura

Une plante attire le regard : le fruit est une capsule hérissée d'épines; une coccinelle s'y prélasse.

C'est la datura ou pomme du diable, qui nous vient du Mexique et du sud ouest des Etats Unis.

 Elle fait partie de la famille des  solanacées, famille qui comprend 98 genres et 2700 espèces.

 C'est une plante toxique, une plante riche en alcaloïdes, dont les effets peuvent provoquer hallucinations et sommeil.


 

DSC04559La viorne opulus

 Elle a plusieurs appellations : viorne commune, obier, viorne obier ...

L'obier (viburnum) est symbole de l'amour chez les Ukrainiens ; son nom russe, kalina, est à l'origine de la chanson Kalinka, petite graine d'obier.

Les baies crues sont vénéneuses; dans certain pays balkaniques elles sont cuites en compotes et utilisées en condiments.

 

 

 

 

DSC04563La viorne lantane

Ou viorne mancienne.

Les fruits, rouges puis noirs à maturité, contiennent une seule graine ; ces fruits sont également toxiques.

Comme celui de la viorne obier, le feuillage de la mancienne prend à l'automne des teintes magnifiques.

 

 

 

 

DSC04572

Solanum

Le genre solanum a donné son nom à la famille des solanacées, dont font aussi partie la pomme de terre, la tomate et l'aubergine.

C'est une plante toxique, … comme les germes de nos braves pommes de terre.

 

 


 

 

En près de trois heures, nous avons également pu apercevoir : les lianes du houblon, les fleurs de noisetier; la capsule triangulaire, d'un rouge orangé, du fusain appelé aussi bonnet d'évêque.

Un peu partout prolifère la clématite : ses fleurs une fois séchées permettent de belles décorations.

Notre guide nous détaille la prêle plante, envahissante dans certains jardins; on peut utiliser le purin de prêle, que l'on répand au pied des plants de tomates, pour les protéger du mildiou.

Autre baie commune, la mûre, dont il existe 60 à 70 espèces en Lorraine; la mûre, ou mûre sauvage, est le fruit de la ronce commune, buisson épineux proche du framboisier.

Nous finissons notre découverte par les vignes des coteaux pagnotins.

 

DSC04584

L'automne a des surprises plein les poches. Les tons de sa palette,variés à l'infini, permettent des trouvailles inattendues.